78606223
Rue de L'environnement , TUNIS , TUNISIE
contact.apparto.tn@gmail.com

Médenine

Médenine (arabe : مدنين ) est une ville du sud-est de la Tunisie.

Histoire

On peut y trouver des ksour et des ensembles de greniers à provisions de forme demi-cylindrique appelés ghorfas ; les premiers d'entre eux ont été construits vers le xviie siècle. En 1893, on dénombre 35 ksours et 6 000 ghorfas7. Ces ksour de plaine se sont ensuite progressivement transformés en un centre urbain8. À partir de 1897, le caïdat de la tribu des Ouerghemma s'installe à Médenine et a sous son autorité les populations des régions de Médenine, Ben Gardane et Zarzis, mais aussi celles de la région de Tataouine jusqu'à la création du caïdat des Ouadernas en 19259. Médenine est également le siège du commandement militaire des territoires du Sud sous le protectorat français10, d'un bureau des affaires indigènes responsable de ces territoires et d'un cercle militaire11. Médenine est élevé au rang de commune le 13 décembre 191312. Les premiers aménagements de la ville datent de cette époque, avec notamment l'ouverture d'une grande place pour la tenue du marché en 1906, l'ouverture de plusieurs larges rues, l'édification de bâtiments publics et le développement d'un village européen sur la rive sud de l'oued13. Médenine compte 1 123 habitants, dont 989 Tunisiens et 134 Européens, lors du recensement de 1926. La région est le théâtre d'un échec allemand, la contre-attaque du général Erwin Rommel dans le cadre de l'opération Capri, en mars 1943, contre les forces britanniques de la 8e armée. La bataille est le dernier engagement de Rommel en Afrique du Nord avant qu'il ne soit remplacé par le général Hans-Jürgen von Arnim en tant que commandant de l'Afrika Korps. Après l'indépendance du pays en 1956, la majorité des ksours de Médenine sont démolis afin de laisser place à une ville plus moderne15. Ainsi, des 6 000 ghorfas dénombrées au début du xxe siècle n'ont survécu que quelques centaines16. La revalorisation et la restauration de ce patrimoine intervient plus tard grâce à leur intérêt touristique15.